La LSF (Langue des Signes Française)

Après avoir vu le film de La famille Bélier, vous avez peut-être envie de connaître un peu plus la langue des signes. C’est une langue visuelle qui utilise les gestes et les expressions du visage. C’est le moyen qu’utilisent les personnes sourdes ou malentendantes pour communiquer car elles ne peuvent pas oraliser (c’est-à-dire parler avec la bouche) ou alors très peu. De plus, elles n’entendent pas les sons ou très peu. C’est la raison pour laquelle elles parlent avec leurs mains. On dit que c’est une langue « signée » car elle utilise des signes.

Saviez-vous que la langue des signes n’est pas universelle ? Cela signifie qu’une personne sourde anglaise et une personne sourde française n’ont pas la même langue des signes. Il existe notamment la langue des signes américaine (ASL), la langue des signes britannique (BSL), la langue des signes québécoise (LSQ) et bien d’autres. Entre elles il existe des différences dans les gestes. Dans le monde, il y a environ 200 langues des signes différentes.

La LSF, acronyme de “Langue des Signes Française” est officiellement reconnue et utilisée par plusieurs centaines de milliers de personnes. C’est la langue maternelle des personnes nées sourdes ou malentendantes en France et dans divers pays francophones ainsi que de tous ceux qui souhaitent communiquer avec elles.

Pour parler en langue des signes on utilise les mains et les doigts, des mouvements, des expressions du visage et de la grammaire. Regardez l’émission “Destination Francophonie” d’Ivan Kabakoff pour plonger dans cette nouvelle forme de communication… Ouvrez vos oreilles… et aussi vos yeux ! pour comprendre l’histoire de cette langue fascinante, souvent méconnue et encore trop peu médiatisée, et vérifiez si vous avez bien compris en réalisant ces exercices de compréhension orale :

 

C’est le moment d’apprendre quelques mots en LSF. Allez-y, voilà un premier cours de LSF:

Pour parler en LSF, il faut évidemment connaître l’alphabet, comme dans n’importe quelle langue. Mais uniquement pour épeler des mots. En effet l’alphabet dactyllographique il consiste à représenter chaque lettre de l’alphabet par une position définie des doigts de la main (droite pour les droitiers et gauche pour les gauchers). Cet alphabet ne sert qu’à épeler des mots inconnus (noms de villes, prénoms, etc). Le prénom des personnes est toujours épelé avec la dactylologie (l’alphabet de sourds que l’on signe avec la main).

Apprenez à épeler votre prénom en LSF en consultant l’alphabet :

ou :

Et si vous voulez savoir encore plus sur la LSF, consultez ici.

Aquest article s'ha publicat dins de FLE A1.1 - 1r ESO, FLE A1.2 - 2n ESO, FLE A2.1 - 3r ESO, FLE A2.2 - 4t ESO, FLE B1 - Batxi, General i etiquetat amb . Afegiu a les adreces d'interès l'enllaç permanent.