Chansons

Tu es foutu. Ingrid.

[kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/HfP8lVfbg5w" width="425" height="350" wmode="transparent" /]

De temps en temps. Grégory Lemarchal.

[kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/x_QSnP_nfHw" width="425" height="350" wmode="transparent" /]

Voyage, voyage.

[kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/6PDmZnG8KsM" width="425" height="350" wmode="transparent" /]

Kate Ryan – Babacar

[kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/oxJBnXWyj8A" width="425" height="350" wmode="transparent" /]

Ne me quitte pas

[kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/zORSOpPHRFI" width="425" height="350" wmode="transparent" /]
Juan Magisterio
20 oct ’06, 1:37 a.m.

celinedion

Détourner des rivières, porter des poids Traverser des mers, je saurais faire Défier des machines, narguer des lois Les foudres divines, ça m’effraie pas J’sais prendre un coup, le rendre aussi River des clous, ça j’ai appris J’suis pas victime, j’suis pas colombe Et pour qu’on m’abîme, faut qu’je tombe Je sais les hivers, je sais le froid Mais la vie sans toi, je sais pas Je savais le silence depuis longtemps J’en sais la violence, son goût de sang Rouges colères, sombres douleurs Je sais ces guerres, j’en ai pas peur Je sais me défendre, j’ai bien appris On est pas des tendres par ici Je sais les hivers, je sais le froid Mais la vie sans toi, je sais pas Lutte après lutte, pire après pire Chaque minute, j’ai cru tenir J’voudrais apprendre jour après jour Mais qui commande à nos amours? Je sais les hivers, je sais le froid Mais la vie sans toi, je sais pas Je sais pas Je sais pas _________________________________________

Et maintenant c’est à vous de chanter. Ne soyez pas timides!! Il vous suffit de cliquer sur l’image.

Leer más…

Juan Magisterio
11 oct ’06, 1:37 a.m.
itunes pic

Le soleil de ma vie


Sacha Distel & Brigitte Bardot
Paroles: Stevie Wonder, Fr: Jean Broussolle.
Musique: Stevie Wonder 1973
Titre original: “You are the sunshine of my life”
_____________________________________


{Refrain:}
Tu es le soleil de ma vie
Tu es le soleil de mes jours
Tu es le soleil de mes nuits
Tu es le soleil de l’amour

1. C’est comme si tout avait commencé
Depuis plus d’un million d’années
C’est comme si nous nous étions trouvés
En nous cherchant
Depuis la nuit des temps
Whoa

{au Refrain}

2. C’est comme si je t’avais attendue
Dès le matin du premier jour
C’est comme si je t’avais reconnue
Quand je t’ai vue
Venir à mon secours
Whoa

{au Refrain}

Coda
Tu es le soleil de ma vie
Tu es le soleil de ma vie…
________________________________________________Vous pouvez également regarder et écouter cette chanson en version vidéo-clip. Il vous suffit de cliquer sur l’image 😉

Leer más…

Juan Magisterio
10 oct ’06, 8:35 p.m.

Natasha_St_Pier Natasha St Pierre – Tu Trouveras (Avec la participation de Pascal Obispo) Comme tout le monde, j’ai mes défauts J’ai pas toujours les mots qu’il faut Mais si tu lis entre les lignes Tu trouveras dans mes chansons Tout ce que je n’ai pas su te dire Il y a des fautes d’impression Des ” Je t’aime ” un peu brouillons Malgré les accords malhabiles Tu trouveras dans mes chansons Tout ce que je n’ai pas osé te dire Tu trouveras Mes blessures et mes faiblesses Celles que j’avoue qu’à demi-mot Tu trouveras Mes faux pas, mes maladresses Et de l’amour plus qu’il n’en faut J’ai tellement peur que tu me laisses Sache que si j’en fais toujours trop C’est pour qu’un peu tu me restes Tu me restes Il y en a d’autres que t’aimeras Bien plus belles, plus fortes que moi (Je leur laisserai bien sur la place Quand je n’aurai plus dans mes chansons Plus rien À te dire en face Le temps vous endurcit de tout Des illusions, des mauvais coups)* Si je n’ai pas su te retenir Sache qu’il y a dans mes chansons Tout ce que je n’ai pas eu le temps de dire Tu trouveras Mes blessures et mes faiblesses Celles que j’avoue qu’à demi-mot Tu trouveras Mes faux pas, mes maladresses Et de l’amour plus qu’il n’en faut J’ai tellement peur que tu me laisses Sache que si j’en fais toujours trop C’est pour qu’un peu tu me restes Tu me restes Tu trouveras Mes blessures et mes faiblesses Mes faiblesses Celles que j’avoue qu’à demi-mot Demi-mot Mes faux pas, mes maladresses Maladresses Et de l’amour plus qu’il n’en faut Plus qu’il n’en faut J’ai tellement peur que tu me laisses Que tu me laisses Sache que si j’en fais toujours trop Mmmm C’est pour qu’un peu tu me restes Tu me restes Tu trouveras Mes blessures et mes faiblesses Mes faiblesses Celles que j’avoue qu’à demi-mot A demi-mot Mes faux pas, mes maladresses Maladresses Et de l’amour plus qu’il n’en faut Plus qu’il n’en faut J’ai tellement peur que tu me laisses Que tu me laisses Sache que si j’en fais toujours trop Mmmm C’est pour qu’un peu tu me restes Tu me restes Tu me restes *Couplet chanté dans la version “album” et pas dans la version “single” _________________________________________________

Vous pouvez également regarder et écouter cette chanson en version vidéo-clip. Il vous suffit de cliquer sur l’image. 😉

____________________________________________________Et pour ne pas arrêter de chanter,

je vous poste ici-bas la version sous-titrée

du vidéo-clip de la chanson.

Pas d’excuses!!! CHANTEZ !!

:-))


Leer más…

Juan Magisterio
6 oct ’06, 5:01 p.m.

Merzhin je me donne du mal, je fais le maximum j’en fais des tas, j’en abats des tonnes je me donne du mal, je fais le maximum pour trouver ma voie, y mettre les formes je casse, fracasse sans m’écrouler sous la masse je construis, détruit, mais jamais ne me lasse je n’ai pas peur des erreurs , elles me façonnent mais un jour pouvoir se dire je renie, répudie, j’abjure et je conjure je ne suis pas aux normes , je ne suis pas aphone je hurle , je brûle , fume et me consume quand je monte, démonte sans jamais rendre de comptes je me donne du mal , je fais le maximum j’en fais des tas , j’en abats des tonnes je me donne du mal, je fais le maximum et un jour pouvoir se dire que ça décolle, je pousse des choses au maximum que ça décolle, aucune pause ni ultimatum je guette, j’épie , observe et décortique autant de temps passé quand me vient le déclic je passe, repasse , je file et se défilent toutes ces choses si possibles et ces mots si faciles je me donne du mal , je fais le maximum j’en fais des tas, j’en abats des tonnes je me donne du mal , je fais le maximum et un jour pouvoir me dire…

Leer más…

Juan Magisterio
12 jun ’06, 2:02 p.m.

ilona2 Ilona Mitrecey – Un Monde Parfait Ce matin j’imagine un dessin sans nuages, Avec quelques couleurs comme vient mon pinceau, du bleu du rouge je me sens sage comme une image, avec quelques maisons et quelques animaux. Ce matin j’imagine un pays sans nuages, Où tous les perroquets ne vivent plus en cage, des jaunes, des verts, des blancs, Je mets ce qu’il me plaît, Car c’est comme ça que j’imagine un monde parfait. ____________________________________________________ Refrain : Un oiseau un enfant une chèvre, Le bleu du ciel un beau sourire du bout des lèvres, Un crocodile une vache du soleil, Et ce soir je m’endors au pays des merveilles. Un oiseau un crayon une chèvre, Le bleu du ciel un peu de sucre un peu de sel, Un crocodile quelques fleurs une abeille, Et ce soir je m’endors au pays des merveilles ____________________________________________________ Ce matin j’imagine un dessin sans étoiles, De toutes les couleurs un dessin sans contours, Quand ça m’plaît plus j’efface tout et je recommence, avec d’autres maisons et d’autres animaux. Ce matin j’imagine un pays sans nuage, Où tous les perroquets ne vivent plus en cage, Des jaunes, des verts, des blancs, Je fait ce qu’il me plaît, Car c’est comme ça que j’imagine un monde parfait. Refrain (x2) Un oiseau un enfant une chèvre … Ce matin j’imagine un dessin sans étoiles, De toutes les couleurs un dessin sans contours, Quand ça m’plaît plus j’efface tout et je recommence, avec d’autres maisons et d’autres animaux. Refrain (x2)

Leer más…

Juan Magisterio
5 jun ’06, 2:26 p.m.

2005_12_15t16_38_59_08_00 Paroles et Musique: Pierre Delanoé, Claude Lemesle Et si tu n’existais pas, Dis-moi pourquoi j’existerais. Pour traîner dans un monde sans toi, Sans espoir et sans regrets. Et si tu n’existais pas, J’essaierais d’inventer l’amour, Comme un peintre qui voit sous ses doigts Naître les couleurs du jour. Et qui n’en revient pas. Et si tu n’existais pas, Dis-moi pour qui j’existerais. Des passantes endormies dans mes bras Que je n’aimerais jamais. Et si tu n’existais pas, Je ne serais qu’un point de plus Dans ce monde qui vient et qui va, Je me sentirais perdu, J’aurais besoin de toi. Et si tu n’existais pas, Dis-moi comment j’existerais. Je pourrais faire semblant d’être moi, Mais je ne serais pas vrai. Et si tu n’existais pas, Je crois que je l’aurais trouvé, Le secret de la vie, le pourquoi, Simplement pour te créer Et pour te regarder.

Cliquez ici pour regarder le vidéo-clip de cette chanson

Et maintenant c’est à vous de chanter. Ne soyez pas timides!! Il vous suffit de cliquer sur l’image.

Leer más…

Juan Magisterio
5 jun ’06, 1:46 p.m.

2005_12_15t06_08_14_08_00 Ma chambre a la forme d’une cage Le soleil passe son bras par la fenêtre Les chasseurs ma porte Comme les p’tits soldats Qui veulent me prendre Je ne veux pas travailler Je ne veux pas déjeuner Je veux seulement l’oublier Et puis je fume Déjà j’ai connu le parfum de l’amour Un million de roses n’embaumerait pas autant Maintenant une seule fleur dans mes entourages Me rend malade Je ne veux pas travailler Je ne veux pas déjeuner Je veux seulement l’oublier Et puis je fume Je ne suis pas fière de a Vie qui veut me tuer C’est magnifique être sympathique Mais je ne le connais jamais Je ne veux pas travailler Non Je ne veux pas déjeuner Je veux seulement l’oublier Et puis je fume Je ne suis pas fière de a Vie qui veut me tuer C’est magnifique être sympathique Mais je ne le connais jamais

Cliquez ici pour regarder le vidéo-clip de cette chanson

Leer más…

Juan Magisterio
5 jun ’06, 1:24 p.m.
itunes pic

« Désenchantée »

Kate Ryan – 2002

___________________________

Nager dans les eaux troubles
Des lendemains
Attendre ici la fin
Flotter dans l’air trop lourd
Du presque rien
À qui tendre la main Si je dois tomber de haut
Que ma chute soit lente
Je n’ai trouvé de repos
Que dans l’indifférence
Pourtant, je voudrais retrouver l’innocence
Mais rien n’a de sens,
Et rien ne va
__________________________

[Refrain]

Tout est chaos
À côté
Tous mes idéaux : des mots …
Abîmés.
Je cherche une âme, qui …
Pourra m’aider
Je suis …
D’une génération désenchantée,
Désenchantée

___________________________

Qui pourrait m’empêcher
De tout entendre
Quand la raison s’effondre
À quel sein se vouer
Qui peut prétendre
Nous bercer dans son ventre
Si la mort est un mystère
La vie n’a rien de tendre
Si le ciel a un enfer
Le ciel peut bien m’attendre
Dis-moi,
Dans ces vents contraires
Comment s’y prendre
Plus rien n’a de sens,
Plus rien ne va.


Cliquez sur l’image pour regarder
le vidéo-clip de cette chanson


Et voilà aussi le même vidéo-clip
avec sous-titres



Leer más…

Juan Magisterio
31 may ’06, 2:55 p.m.

eileen

« Ces bottes sont faites pour marcher »
Eileen et Lee Hazelwood

______________________________

Quand tu me dis que tu n’as pas d’autres filles
Je sais parfaitement que tu mens
Tout le monde sait
que tu me trompes souvent
Alors méfie-toi, je t’avertis maintenant
Ces bottes sont faites pour marcher
Et tu vas le regretter
Car je mettrai ces bottes
Un jour ou l’autre pour te quitter
Tu mens tellement
que c’est plus fort que toi
Et tu ne sais jamais où est la vérité
Comme tous les enfants tu crois être un homme
Mais toi dans la vie tu ne m’as rien donné
Ces bottes sont faites pour marcher
Et tu vas le regretter
Car je mettrai ces bottes
Un jour ou l’autre pour te quitter
Toi tu joues avec le feu et tu t’amuses
Mais un jour viendra où tu vas te brûler, ouais
Un autre a pris ta place et moi je l’aime, oui
et c’est, qu’il est ?
Tu ne le sauras jamais!
Ces bottes sont faites pour marcher
Et tu vas le regretter
Car je mettrai ces bottes
Un jour ou l’autre pour te quitter
Et maintenant
C’est toi que je vais faire marcher


Et voilà un vidéo-clip
avec sous-titres
de la chanson interprétée par
Muguette

muguette

Leer más…

Juan Magisterio
31 may ’06, 2:29 p.m.
itunes pic

” Et maintenant ”
Gilbert Bécaud
______________________


Et maintenant que vais-je faire
De tout ce temps que sera ma vie
De tous ces gens qui m’indiffèrent
Maintenant que tu es partie

Toutes ces nuits, pourquoi pour qui
Et ce matin qui revient pour rien
Ce cœur qui bat, pour qui, pourquoi
Qui bat trop fort, trop fort

Et maintenant que vais-je faire
Vers quel néant glissera ma vie
Tu m’as laissé la terre entière
Mais la terre sans toi c’est petit

Vous, mes amis, soyez gentils
Vous savez bien que l’on n’y peut rien
Même Paris crève d’ennui
Toutes ses rues me tuent

Et maintenant que vais-je faire
Je vais en rire pour ne plus pleurer
Je vais brûler des nuits entières
Au matin je te haïrai

Et puis un soir dans mon miroir
Je verrai bien la fin du chemin
Pas une fleur et pas de pleurs
Au moment de l’adieu

Je n’ai vraiment plus rien à faire
Je n’ai vraiment plus rien …


Et voilà une autre version
avec sous-titres,
interprétée par Grégory Lemarchal

Leer más…

Juan Magisterio
26 may ’06, 2:05 p.m.

2005_12_14t15_11_33_08_00 Paroles: Edith Piaf, Musique: Louigy 1942 Des yeux qui font baisser les miens Un rire qui se perd sur sa bouche Voilà le portrait sans retouche De l’homme auquel j’appartiens {Refrain:} Quand il me prend dans ses bras, Il me parle tout bas Je vois la vie en rose, Il me dit des mots d’amour Des mots de tous les jours, Et ça me fait quelque chose Il est entré dans mon coeur, Une part de bonheur Dont je connais la cause, C’est lui pour moi, Moi pour lui dans la vie Il me l’a dit, l’a juré Pour la vie. Et dès que je l’aperçois Alors je sens en moi Mon coeur qui bat. Des nuits d’amour à plus finir Un grand bonheur qui prend sa place Des ennuis, des chagrins s’effacent Heureux, heureux à en mourir {au Refrain} {Nota: variante pour le dernier couplet:} Des nuits d’amour à en mourir Un grand bonheur qui prend sa place Les ennuis, les chagrins s’effacent Heureux, heureux pour mon plaisir _____________________________________

Voilà la versión vidéo-clip interprétée para Partricia Kaas

______________________________________________
Vous avez ici la version vidéo-clip interprétée par Grace Jones

Leer más…

Juan Magisterio
26 may ’06, 3:28 a.m.

dalidadelon Dalida & Alain Delon Parole, parole Paroles et Musique: Michaele, M.Chiosso, G.Ferrio 1973 A.Delon: C’est étrange, je n’sais pas ce qui m’arrive ce soir, Je te regarde comme pour la première fois. Dalida: Encore des mots toujours des mots les mêmes mots Je n’sais plus comment te dire, Rien que des mots Mais tu es cette belle histoire d’amour… que je ne cesserai jamais de lire. Des mots faciles des mots fragiles C’était trop beau Tu es d’hier et de demain Bien trop beau De toujours ma seule vérité. Mais c’est fini le temps des rêves Les souvenirs se fanent aussi quand on les oublie Tu es comme le vent qui fait chanter les violons et emporte au loin le parfum des roses. Caramels, bonbons et chocolats Par moments, je ne te comprends pas. Merci, pas pour moi Mais tu peux bien les offrir à une autre qui aime le vent et le parfum des roses Moi, les mots tendres enrobés de douceur se posent sur ma bouche mais jamais sur mon cœur Une parole encore. Parole, parole, parole Ecoute-moi. Parole, parole, parole Je t’en prie. Parole, parole, parole Je te jure. Parole, parole, parole, parole, parole encore des paroles que tu sèmes au vent Voilà mon destin te parler…. te parler comme la première fois. Encore des mots toujours des mots les mêmes mots Comme j’aimerais que tu me comprennes. Rien que des mots Que tu m’écoutes au moins une fois. Des mots magiques des mots tactiques qui sonnent faux Tu es mon rêve défendu. Oui, tellement faux Mon seul tourment et mon unique espérance. Rien ne t’arrête quand tu commences Si tu savais comme j’ai envie d’un peu de silence Tu es pour moi la seule musique… qui fit danser les étoiles sur les dunes Caramels, bonbons et chocolats Si tu n’existais pas déjà je t’inventerais. Merci, pas pour moi Mais tu peux bien les offrir à une autre qui aime les étoiles sur les dunes Moi, les mots tendres enrobés de douceur se posent sur ma bouche mais jamais sur mon cœur Encore un mot juste une parole Parole, parole, parole Ecoute-moi. Parole, parole, parole Je t’en prie. Parole, parole, parole Je te jure. Parole, parole, parole, parole, parole encore des paroles que tu sèmes au vent Que tu es belle ! Parole, parole, parole Que tu est belle ! Parole, parole, parole Que tu es belle ! Parole, parole, parole Que tu es belle ! Parole, parole, parole, parole, parole encore des paroles que tu sèmes au vent _________________________________ Et maintenant c’est à vous de chanter avec le karoké. Il vous suffit de cliquer sur l’image ;-)))

Leer más…

Juan Magisterio
25 may ’06, 2:47 p.m.

lesenfantsdesaitnmarc

“Les Choristes”
Les Petits Enfants de St Marc
en concert

“Vois sur ton chemin”
Paroles et Musique:
Bruno Coulais, Christophe Barratier 2004

______________________________


Vois sur ton chemin
Gamins oubliés égarés
Donne leur la main
Pour les mener
Vers d’autres lendemains

Sens au coeur de la nuit
L’onde d’espoir
Ardeur de la vie
Sentier de gloire

Bonheurs enfantins
Trop vite oubliés effacés
Une lumière dorée brille sans fin
Tout au bout du chemin

Sens au coeur de la nuit
L’onde d’espoir
Ardeur de la vie
Sentier de la gloire


Et voilà le vidéo clip
de la chanson
sans sous-titres


“Vois sur ton chemin” – Les Choristes
Publié par Votre Prof. Juan.
ou avec sous-titres
“Vois sur ton chemin” + sous-titres
Publié par Votre Prof. Juan .



Leer más…

Juan Magisterio
25 may ’06, 1:24 p.m.
itunes pic

snowman2

« Vive le vent »

Ginette Reno

Paroles: Francis Blanche.

Musique: Rolf Marbot sur

“Jingle Bells”   1948

Sur le long chemin

Tout blanc de neige blanche

Un vieux monsieur s’avance

Avec sa canne dans la main

Et tout là-haut le vent

Qui siffle dans les branches

Lui souffle la romance

Qu’il chantait petit enfant :

{Refrain:}

Vive le vent, vive le vent

Vive le vent d’hiver

Qui s’en va sifflant, soufflant

Dans les grands sapins verts…

Oh ! Vive le temps, vive le temps

Vive le temps d’hiver

Boule de neige et jour de l’an

Et bonne année grand-mère…

Joyeux, joyeux Noël

Aux mille bougies

Quand chantent vers le ciel

Les cloches de la nuit,

Oh ! Vive le vent, vive le vent

Vive le vent d’hiver

Qui rapporte aux vieux enfants

Leurs souvenirs d’hier…

Et le vieux monsieur

Descend vers le village,

C’est l’heure où tout est sage

Et l’ombre danse au coin du feu

Mais dans chaque maison

Il flotte un air de fête

Partout la table est prête

Et l’on entend la même chanson :

{au Refrain}   [ …….]

Boule de neige et jour de l’an

Et bonne année grand-mère !

Vive le vent d’hiver !

Leer más…

Juan Magisterio
24 may ’06, 8:21 p.m.
Juan Magisterio
24 may ’06, 5:56 p.m.

lucesnavidadgifgrandes

papanoelchimeneaizda chansonsdenoelgif papanoelchimeneadierecha

parolespetitpapanoel

(cliquez sur les paroles pour écouter la chanson)


lucesnavidadgifpeque_aslucesnavidadgifpeque_aslucesnavidadgifpeque_as
Et voilà un vidéo-clip
très sympa

;-))
« Petit Papa Noël »  Bébé Lilly + sous-titres
Publié par  Juanenfants

Leer más…

Juan Magisterio
22 may ’06, 7:58 p.m.
itunes pic
{Refrain:} Alouette, gentille alouette, Alouette, je te plumerai. Je te plumerai la tête {x2} Et la tête {x2} Alouette {x2} Ah ! Je te plumerai le bec {x2} Et le bec {x2} Et la tête {x2} Alouette {x2} Ah ! Je te plumerai les yeux Je te plumerai le cou Je te plumerai les ailes Je te plumerai les pattes Je te plumerai la queue Je te plumerai le dos _________________________________________________ Et voilà, maintenant c’est à vous de chanter avec notre Karoke !!! Cliquez sur l’image.

Leer más…

Juan Magisterio
22 may ’06, 6:52 p.m.

Je vous présente ici le film que nous allons regarder en cours

kirikou

cliquez sur la photo pour écouter
la chanson du film  en format MP3


KIRIKOU ET LA SORCIÈRE

Sitôt sorti du ventre de sa mère,
l’exceptionnel et minuscule Kirikou
veut délivrer son petit village de l’emprise maléfique de
Karaba, la sorcière.
Il y parviendra en découvrant le secret de sa méchanceté.

Écoutez et regardez quelques extraits du film


Le Petit Kirikou + sous-titres
Fait et publié par Votre Prof. Juan


Youssou N Dour
“Kirikou n’est pas grand mais il est vaillant”

Dans le village, l’eau et les hommes avaient disparu
Les femmes pleuraient et tremblaient devant la sorcière
Kirikou seul savait où trouver notre grand-père
Kirikou mon ami nous a redonné la vie

Kirikou n’est pas grand, mais il est vaillant
Kirikou est petit, mais c’est mon ami
Kirikou n’est pas grand, mais il est vaillant
Kirikou est petit, mais c’est mon ami

Sur la route des flamboyants
Du haut de la case de Karaba
Les fétiches surveillent le village
Kirikou demande pourquoi Karaba est si méchante
Kirikou mon ami nous a redonné la vie

Kirikou n’est pas grand, mais il est vaillant
Kirikou est petit, mais c’est mon ami
Kirikou n’est pas grand, mais il est vaillant
Kirikou est petit, mais c’est mon ami

Kirikou est petit, mais c’est mon ami,
Mais c’est mon ami
Kirikou n’est pas grand, mais il est vaillant,
Mais il est vaillant

Kirikou n’est pas grand, mais il est vaillant
Kirikou est petit, mais c’est mon ami
Kirikou n’est pas grand, mais il est vaillant
Kirikou est petit, mais c’est mon ami
(x4)


Exploitation pédagogique du film “Kirihou et la sorcière”

Regadez dans le même vidéo-clip sans sous-titres 😉

Leer más…

Juan Magisterio
22 may ’06, 6:34 p.m.
itunes pic
Frère Jacques (bis) Dormez-vous ? (bis) Sonnez les matines ! (bis) Dig, ding, dong ! (bis)

Leer más…

Juan Magisterio
22 may ’06, 5:36 p.m.

francegall

Je suis une poupée de cire Une poupée de son Mon cœur est gravé dans mes chansons Poupée de cire poupée de son Suis-je meilleure suis-je pire Qu’une poupée de salon Je vois la vie en rose bonbon Poupée de cire poupée de son Mes disques sont un miroir Dans lequel chacun peut me voir Je suis partout à la fois Brisée en mille éclats de voix Autour de moi j’entends rire Les poupées de chiffon Celles qui dansent sur mes chansons Poupée de cire poupée de son Elles se laissent séduire Pour un oui pour un nom L’amour n’est pas que dans les chansons Poupée de cire poupée de son Mes disques ont un miroir Dans lequel chacun peut me voir Je suis partout à la fois Brisée en mille éclats de voix Seule parfois je soupire Je me dis à quoi bon Chanter ainsi l’amour sans raison Sans rien connaître des garçons Je n’suis qu’une poupée de cire Qu’une poupée de son Sous le soleil de mes cheveux blonds Poupée de cire poupée de son Mais un jour je vivrai mes chansons Poupée de cire poupée de son Sans craindre la chaleur des garçons Poupée de cire poupée de son. ______________________________

Vous pouvez également regarder et écouter cette chanson en version vidéo-clip Cliquez sur l’image 😉

________________________________Et voilà aussi la version Karaoké. Ne soyez pas timides !!! Et chantez un peu aussi !! :-))

___________________________________

Leer más…

Juan Magisterio
22 may ’06, 5:12 p.m.

micheldelpech Pour un flirt avec toi Je ferais n’importe quoi Pour un flirt avec toi Je serais prêt à tout Pour un simple rendez-vous Pour un flirt avec toi Pour un petit tour, un petit jour Entre tes bras Pour un petit tour, au petit jour Entre tes draps Je pourrais tout quitter Quitte à faire démodé Pour un flirt avec toi Je pourrais me damner Pour un seul baiser volé Pour un flirt avec toi Pour un petit tour, un petit jour Entre tes bras Pour un petit tour, au petit jour Entre tes draps Je ferais l’amoureux Pour te câliner un peu Pour un flirt avec toi Je ferais des folies Pour arriver dans ton lit Pour un flirt avec toi Pour un petit tour, un petit jour Entre tes bras Pour un petit tour, au petit jour Entre tes draps _____________________________________________

Et maintenant c’est à vous de chanter. Ne soyez pas timides!! Chantez cette chanson en version karaoké. Il vous suffit de cliquer sur l’image 😉

____________________________________________Vous pouvez également regarder et écouter cette chanson en version vidéo-clip Il vous suffit de cliquer sur l’image ;-))

Leer más…

Juan Magisterio
22 may ’06, 4:55 p.m.
Juan Magisterio
18 may ’06, 10:34 p.m.

2006_05_18t13_34_10_07_00

PAROLES DE
LA MARSEILLAISE
COUPLET  (Il y en a 12)

Allons ! Enfants de la Patrie!

Le jour de gloire est arrivé !

Contre nous de la tyrannie,

L’étendard sanglant est levé ! (Bis)

Entendez-vous dans les campagnes

Mugir ces féroces soldats ?

Ils viennent jusque dans vos bras

Égorger vos fils, vos compagnes.

[ REFRAIN ]

Aux armes, citoyens !

Formez vos bataillons !

Marchons, marchons !

Qu’un sang impur…

Abreuve nos sillons !


Leer más…

Juan Magisterio
16 may ’06, 11:18 p.m.

voyagevoyage

Au-dessus des vieux volcans
Glissant des ailes sous les tapis du vent
Voyage, Voyage
Eternellement
De nuages en marécages
De vent d’Espagne en pluie d’équateur
Voyage, voyage
Vole dans les hauteurs

Au d’ssus des capitales
Des idées fatales
Regarde l’océan

Voyage, voyage

Plus loin que  la nuit et le jour

{voyage, voyage}

Voyage {voyage}
Dans l’espace inouï de l’amour

Voyage, voyage
Sur l’eau sacrée d’un fleuve indien

{voyage, voyage}

Voyage {voyage}
Et jamais ne reviens

Sur le Gange ou l’Amazone
Chez les blacks chez les sikhs chez les jaunes
Voyage, voyage
Dans tout le royaume
Sur les dunes du Sahara
Des îles Fiji au Fuji-Yama
Voyage, voyage
Ne t’arrête pas

Au d’ssus des barbelés
Des cœurs bombardés
Regarde l’océan

Voyage, voyage
Plus loin que la nuit et le jour

{voyage, voyage}

Voyage {voyage}
Dans l’espace inouï de l’amour

Voyage, voyage
Sur l’eau sacrée d’un fleuve indien

{voyage, voyage}

Voyage {voyage}
Et jamais ne reviens

Au d’ssus des capitales
Des idées fatales
Regarde l’océan

Voyage, voyage
Plus loin que la nuit et le jour

{voyage, voyage}

Voyage {voyage}
Dans l’espace inouï de l’amour
Voyage, voyage
Sur l’eau sacrée d’un fleuve indien

{voyage, voyage}

Voyage {voyage}
Et jamais ne reviens

Kate Ryan – Elle elle l’a

[kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/lWfjVzplV6g" width="425" height="350" wmode="transparent" /]

Pink Martini – Sympathique

[kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/RoiLbowiulo" width="425" height="350" wmode="transparent" /]

Ce rêve bleu, Aladdin

[kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/hU-xHicHlN0" width="425" height="350" wmode="transparent" /]

Deixa un comentari

L'adreça electrònica no es publicarà Els camps necessaris estan marcats amb *