SAUVE-TOI, LA VIE T’APPELLE

 

 

sauve-toi

Sauve toi, la vie t’appelle” est un récit autobiographique de Boris Cyrulnik, l’auteur du livre.

L’histoire part de son enfance. Une enfance si traumatique qu’il a besoin de devenir écrivain afin de raconter l’histoire de sa vie et, de plus, donner cohérence à la représentation de son passé.

Il y raconte comment, à 6 ans et étant un enfant juif, il a vécu la 2ème guerre mondiale  et a échappé à la déportation avec des stratégies qui l’aidait à survivre. Après la guerre, il a des confrontations entre ses souvenirs et le réel de son évasion. D’ailleurs, il a décidé de retourner sur les lieux du passé pour analyser ses propres représentations et ses mécanismes de défense.

Sauve-toi, la vie t’appelle, est un récit poignant qui définit des aspectes principaux de la thérapie psychanalytique, comme le déni, la vulnérabilité, l’hypersensibilité, l’aptitude à verbaliser, les mécanismes de résilience, les rêves, les fantômes et le manque affectif.

À la réflexion, ce livre est un témoignage, rempli d’espoir, pour les enfants qui ont subi des traumatismes précoces et, aussi, un hommage aux personnes qui l’ont aidé à  avancer et un hommage à lui-même pour avoir lutté et s’en sortir avec succès.

 

Noèlia Solans Flotats, français niveau 4

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Allan Karlsson, un adorable vieillard suédois qui est sur le point de fêter ses cent ans mais en pleine possession de ses moyens et en excellente forme pour son âge, s’est échappé  d’une maison de retraite.

Alors  sa vie est sur le point de prendre un nouveau tournant et hors du commun pendant quatorze jours qui deviennent frénétiques.

L’auteur dessine une poignée de personnes qui vont être les copains de voyage de notre protagoniste dès qu’il vole, sans le vouloir, une valise pleine à craquer de billets dans une gare. Ils vont être des hors-la-loi. Mais il n’a pas oublié d’y ajouter des méchants et des obstacles. Parmi les premiers on trouve une bande de malfaiteurs qui ont un rapport avec le narco. Et puis, sur le chemin de notre héros, Jonas Jonasson a voulu  mettre les policiers et la presse à scandale. Et encore de la dynamite. Bref, tous les ingrédients pour un bon cocktail qui peut exploser. Qu’en pensez-vous? Trop d’action pour un centenaire?

Au milieu de tout ça l’auteur nous raconte la vie d’Allan, un véritable globe-trotter. C’est un siècle de sa vie qui correspond à l’histoire du XXème siècle, avec des scènes et des personnages historiques. Ce n’est pas difficile à suivre car l’auteur bâtit une structure très claire où on  distingue parfaitement l’action présente du passé.

À mes yeux, il y a un point négatif : plus de 500 pages qui peut être ne sont pas nécessaires. Alors j’ai trouvé excessif le temps de narration du passé, même si l’emploi de mots et d’expressions familiers font qu’on avale bien ce bouquin.

Mònica Gutiérrez Riu, Français niveau avancé 1

Le passe-muraille

f99a1dea9c632d5b1ec26e5b3fd9f4e8

« Le passe-muraille » est un roman avec un recueil d’histoires fantastiques de l’écrivain Marcel Aymé.

La première histoire de ce livre s’appelle « Le passe-muraille », qui  parle d’un homme célibataire, Dutilleul, qui habite à Montmartre. Il n’est pas une personne comme les autres, il a un don singulier: il peut passer à travers les murs.  Dutilleul utilise ce don pour ce qu’il veut, et en même temps il vit beaucoup d’aventures qui le conduisent à faire des illégalités.

La deuxième c’est « les Sabines », une jeune femme appelée Sabine, qui vit aussi à Montmartre, a le don d’ubiquité et à son gré elle peut se multiplier et se trouver en même temps, de corps et d’esprit, à tous les  lieux qu’elle souhaite. Avec ce don, elle aura la possibilité d’être amoureuse de plusieurs hommes.

En plus de ces deux histoires, il y en a d’autres: la Carte, le Décret, le Proverbe, Légendre poldève, le Percepteur d’épouses, Les Bottes de sept lieues, L’Huissier et En attendant.

C’est un roman pas  très difficile à comprendre mais je dois dire qu’il y a beaucoup d’expresions et vocabulaire que je ne comprenais pas avant la lecture et ça ralentit la lecture.

Par ailleurs, c’est un livre dont je  recommande beaucoup la lecture car ces histoires fantastiques sont assez courtes et pas ennuyeuses.

Marina Vilardosa, français niveau 4

 

L’arabe du futur

arabe“L’Arabe du futur” est l’ histoire des premières années de l’auteur, Riad Sattouf. Le petit Riad est un citoyen cosmopolitain, un citoyen du monde. Il a vécu sa jeunesse entre la France, la Lybie, et la Syrie. Il est le premier fils d’ Abdel-Razak, syrien, et Clémentine, bretonne.

Dans cette bande dessinée, l’auteur nous raconte avec de l’humour et  de l’exagération, selon moi, les expériences de son enfance. Dans ces pages, on découvre, de la main du petit Riad, la vie dans la Lybie de Gaddafi et la Syrie d’Hazef Al-Assad.

À mon avis, le livre est facile à lire, et il est une bonne manière d’entrer en contact avec d’autres manières de vivre et divers points de vue, sans oublier que le livre est plein d’humour et qu’il raconte une réalité à travers les yeux du Riad enfant. Et grâce à ce regard d’enfant, le livre est plein de details et de sensations très évocatrices.

Alba Cera, Français niveau 4

Elle s’appelait Sarah

sarah_tatiana_de_rosnay

C’est un livre très intéressant qui parle d’un fait historique inconnu pour un grand nombre de personnes, surtout françaises, concrètement «  La rafle du Vél d’Hiv » un fait terrifiant qui a eu lieu pendant la seconde guerre mondiale.

J’ai apprécié la lecture, en particulier le style de l’auteur pour raconter l’histoire de deux familles liées par un terrible secret. Le plus intéressant dans ce livre est le style d’aller –retour entre le passé et le présent, très palpitant surtout au début du livre.

Par contre et comme critique négative, je n’aime pas le manque de rythme dans la partie finale, rien à voir avec la force du début du livre.

Mercè Jounou. Français niveau 5.

Setmana Cultural 2017

Vam començar el dilluns 31 de gener amb Véritable Clap Cinéma a càrrec de l’Olivier Jurczyck. Vam descobrir tres curts impactants i l’intercanvi de parers va ser molt enriquidor.
El dimarts 1 de febrer va venir a l’escola Clever Pants Company i alguns estudiants van poder provar les seves bones capacitats per actuar en l’obra de prestigi “Pride and Prejudice” guiats per actors professionals, tot amb molt bon humor.
El dimecres i el dijous 2 de febrer la Susen Ahluwalia ens va ensenyar el que representa el fenòmen “Bollywood” a la India i alguns van assajar com si estiguessin en un plató de la India.
Per cloure la setmana, a la Cafeteria del Gat del Rosal, després del lliurament de premis al concurs de fotografia, el Victorija Pilatovic Trio ens van proposar un concert de jazz d’una qualitat excepcional amb cançons de pel·licules famoses. Tot un luxe.
Descobriu aquí els millors moments de la setmana cultural

La vie devant soi

vie-soiLA VIE DEVANT SOI Romain Gary ( Émile Ajar)

La vie devant soi raconte l’histoire  de Momo, jeune fils de prostituée, de dix ans, musulman, et de Madame Rosa, juive, ex-prostituée, qui s’occupe  d’une pension  pour les enfants nés de relations illicites

Ces deux personnages sont  l’essence de ce livre, ils ont un lien  exceptionnel   qui ne fait que croître au cours du roman. Si Momo est ce narrateur essentiel qui donne le ton au récit, Madame Rosa  en est l’âme, puisque c’est autour d’elle, qu’est construite toute l’oeuvre. Sur cette idée à la fois simple et incongrue, l’auteur crée des personnages bizarres et excentriques autour des protagonistes.

D’ une part, le récit est  triste et  émouvant . Il  donne aussi matière à réflexion car les sujets abordés sont nombreux: la prostitution, la pauvreté, l’immigration, la vieillesse et le “droit sacré des peuples à disposer d’eux-mêmes”. Et Momo au milieu de tout cela.

D’ autre part, il est drôle et tendre grâce à ce  langage teinté d’humour inventé par l’enfant.

Bref, ce roman est une magnifique leçon de vie. Je vous recommande de le lire.Il ne vous décevra  pas.

Concepció Gassó Martí. Français niveau avancé1

 

La vie devant moi Fina Montagut

vieSoukaïna Oufkir, privée de liberté au Maroc, a passé  -avec sa famille- près de vingt-cinq ans en prison parce que son père avait  orchestré un complot contre le roi du Maroc.

Cette autobiographie a été écrite sous la forme de dialogue avec Hassan II. L’ écriture est simple, ses phrases courtes mais très catégoriques..

L’ auteure nous raconte une longue vie de réclusion, de privation et d’ humiliation . Elle nous parle des émotions opposées: le sentiment d’innocence, de culpabilité et en même temps de la force et de la révolte devant l’ injustice. Elle nous exprime aussi l’ après, l’ arrivée en France. Les séquelles de la prison et l’ intensité de vivre.

C’est un témoignage fort et sincère  et comme afirme Soukaïna Oufkir: “La vie devant moi, c´est une manière de dire que j’ai laissé dernière moi una partie de ma vie”

Fina Montagut, Français niveau 4

SAUVE- TOI, LA VIE T´APPELLE

41rlafd9ll-_sx302_bo1204203200_Sauve-toi, la vie t´appelle est le récit bouleversant de la vie de l´enfant Boris qui a perdu ses parents arrêtés par la police du gouvernement collaborationniste , qui a instauré des lois antisémites, dans le contexte historique de l´occupation de la France par l´Allemagne nazie.

Même si au départ tout semble avoir été fait pour qu´il ne puisse exister, lui, a pu surmonter la persécution, la déchirure, les malheurs, le mépris, le déni, sa judaïcité cachée.

Cette oeuvre est une leçon de courage, de volonté de réussir, de générosité.

Or, cette oeuvre est plus qu´un récit autobiographique où l´auteur affronte son passé pour délivrer un message humaniste, c´est aussi une analyse scientifique- du point de vue de la psychologie- des souvenirs, de leurs mécanismes de défense , de leur décor mélangé de réel et d´imaginaire pour élaborer un discours cohérent et par ailleurs, un essai du concept de résilience duquel Cyrulnik est notamment l´auteur.

“La vérité narrative n´est pas la vérité historique, elle est le remaniement qui rend l´existence supportable”.

Il est vraiment difficile pour un enfant de six ans accablé, traqué, condamné à mort, comprendre la folie, la cruauté des hommes dans la période la plus sombre de l´histoire du XXème. Siècle.   C´est pour cela- peut être- qu´il a décidé d´étudier pour devenir psychiatre.

Voici un récit qui touche le lecteur, attirant, très bien rédigé et facile à comprendre que je vous conseille de lire.

LES HIRONDELLES DE KABOUL

Hirondelles de Kaboul
Hirondelles de Kaboul

Silvia Masbernat (français niveau 4)

Dans les Hirondelles de Kaboul, il y a deux histoires principales qui se sont passées parallèlement dans le même temps et localisation ce qui fait que l’histoire soit plus intéressante parce que chacune est différente et est vécue d’un autre point de vue.

L’auteur essaye d’exprimer une situation terrible qui se déroule à Kaboul, comment des gens doivent vivre sous le mandat des Talibans et toutes les impositions et les lacunes qui existent à ce moment-là.

On voit également et on comprend quel est le rôle, presque nul, des femmes dans une société aussi misogyne que la talibane.

C’est une histoire qui captive du début jusqu’à la fin, cependant sa dureté et sa cruauté ne laissent pas le lecteur indifférent.

El bloc de l'Escola Oficial d'Idiomes de Tàrrega